Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le repreneur de Saab lance un véhicule électrique… mais pas sous la marque Saab





Le 22 Juin 2016, par


NEVS avait l'intention de lancer des véhicules électriques sous la bannière de Saab, des voitures inspirées par la 9-3 dont l'arrêt de la production date de 2012. Malheureusement, le consortium fait faillite avant que les lignes de fabrication ne soient complètement opérationnelles. Début 2014, NEVS part en quête de partenaires chinois, et en fin d'année dernière, trouve en Dongfeng — par ailleurs allié de PSA — une planche de salut : le groupe chinois signe un gros contrat.

Mais le groupe Saab, qui conserve les droits sur la marque, décide alors de reprendre ses billes et malgré la guerre de tribunal qui s'ensuit, interdit à NEVS d'exploiter la marque. Par conséquent, le véhicule électrique qui aurait dû reprendre le flambeau de la 9-3 va bel et bien être produite, mais… sous le nom du consortium.

Du côté de Saab, qui a donc repris sa liberté, on ignore toujours si une nouvelle voiture sortira des lignes de Trollhättan, dans le sud de la Suède. Mais la marque conserve son aura et rien ne dit qu'un jour ou l'autre, un tout nouveau véhicule griffé Saab ne roulera pas sur nos routes.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : saab

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook