Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le transporteur Mory Ducros annonce sa cessation de paiement





Le 22 Novembre 2013, par

Il est clair que quand un comité d'entreprise est convoqué pour une réunion spéciale, par la direction, cela n'est jamais vraiment bon signe. Les syndicats l'avaient pressenti ce vendredi matin, en se rendant à la réunion de Mory Ducros.


Alors qu'ils craignaient un plan social qui mettrait en jeu entre 2000 et 3000 postes sur les 5000 que comptent l'entreprise, les syndicats sont désormais fixés. Vers 9h, ce matin, la CFTC laissait fuite de la réunion que le groupe Mory Ducros annonçait officiellement sa cessation de paiement, et demandait également son placement en redressement judiciaire.

Car les faits sont là. Mory Ducros a pourtant une histoire récente. L'entreprise est née le 1er janvier dernier de la fusion des sociétés Mory et Ducros Express, devenant ainsi la première entreprise de messagerie française indépendante. Mais depuis le début de la crise, l'entreprise peine. Les volumes de marchandises n'ont fait que diminuer, bien que les coûts sont restés les mêmes.

Le gouvernement pourrait alors bien intervenir. Actuellement, le nom de Mory Ducros figurerait parmi les futurs bénéficiaires de prêts annoncés par Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, dans le cadre de son "plan de résistance" économique. Le ministre a en effet indiqué qu'il voulait aider les entreprises viables à se financer via des prêts à taux particulièrement bas.

De l'argent qui devrait servir aux entreprises de plus de 400 salariés, en peine de trésorerie, mais qui restent viable d'un point de vue industriel. Mory Ducros remplirait alors ces conditions. Cela pourrait peut être le sauver...


Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook