Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les Français toujours plus attachés à l’euro





Le 26 Mars 2017, par

Les Français sont attachés à l’euro. Et malheureusement pour les partis populistes qui entendent revenir au franc, cet attachement ne fait que croître avec les années, selon des sondages parus ces derniers jours.


Plus de 7 Français sur dix (72%) s’opposent à un abandon par la France de la monnaie unique européenne, selon une enquête de l’Ifop pour la Fondation Robert Schuman et Le Figaro, menée auprès de 1 600 personnes. En mai 2010, un sondage similaire faisait état de 62% de Français opposés à un retour au franc : en sept ans, l’attachement à l’euro a donc progressé de dix points. Une statistique qui représente un sérieux caillou dans la botte du Front National, qui a inscrit le retour au franc dans son programme à la présidentielle. 

Autre écueil pour Marine Le Pen : la moitié des sondés (51%) veulent que l’Union européenne n’accepte aucune concession vis à vis du Royaume-Uni qui va activer dans les prochains jours l’article 50 du traité de Lisbonne. Cette activation est le point de départ de deux ans de négociations durant lesquelles Londres souhaite arracher le meilleur accord, mais Bruxelles a déjà indiqué qu’il ne faudrait pas attendre une quelconque souplesse de sa part. Or, le Brexit est l’exemple à suivre pour la candidate du parti d’extrême-droite.

Un autre sondage OpinionWay pour Atlantico montre que les chefs d’entreprise sont eux aussi attachés à la devise européenne. 56% d’entre eux ne pourraient s’en passer ; 54% acceptent la libre circulation des personnes, des biens et des capitaux au sein de l’Europe, des conditions sine qua non pour être membre de l’UE. En revanche, ils sont 52% à trouver qu’il manque une politique sociale convergente pour enrayer le dumping social.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : euro

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising





















Rss
Twitter
Facebook