Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les franchisés McDonald’s seraient obligés d’augmenter leur prix





Le 4 Avril 2017, par

L’Autorité de la concurrence a été saisie par une association de consommateurs de la CGT, qui reproche à McDonald’s d’obliger la plupart de ses franchisés à pratiquer des prix plus élevés que dans les restaurants gérés directement par le groupe.


McDonald’s se rendrait coupable de « pratiques anticoncurrentielles » en France, selon l'association pour l'Information et la Défense des Consommateurs Salariés de la CGT. Ces prix plus élevés seraient pratiqués dans 65% des restaurants de l’enseigne. Les franchisés n’auraient pas d’autre choix pour régler les loyers et les redevances dus à la maison-mère. Cette pratique s’apparenterait à une « manipulation des prix de la part de McDonald’s France » et d’un abus de position dominante.

Selon le géant américain, les restaurants franchisés et ceux gérés en propre bénéficient d’une « parfaite égalité de traitement ». La méthodologie de calcul des redevances serait la même, qu’il s’agisse de « restaurants compagnie » ou de restaurants franchisés exploités par des locataires-gérants. En revanche, « chaque locataire-gérant décide de sa politique de prix qui dépend d'un ensemble de facteurs ».

McDonald’s est déjà sous le coup d’enquêtes similaires en Allemagne et en Italie. Des syndicats italiens ont toutefois retiré la poursuite déposée au niveau européen pour des pratiques anticoncurrentielles. En France, l’Autorité de la concurrence a confirmé la saisine sans donner de commentaires.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : mcdonald's

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"

Fusions acquisitions : les pièges de l’engagement

Louis BERNARD, auteur de "La gestion de crise illustrée", nous livre les enseignements de la crise des missiles de Cuba
















Rss
Twitter
Facebook