Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Livret A : vers une collecte positive en 2016 ?





Le 22 Décembre 2016, par

Celui qui fut un temps le livret d’épargne préféré des Français souffre depuis plusieurs années d’un taux de rendement très bas, il est tombé à son minimum historique de 0,75 %, son taux actuel, qui détourne les épargnants de ce livret défiscalisé en faveur de l’Assurance-Vie. La collecte a été fortement négative en 2014 et 2015 mais en 2016 elle pourrait être à nouveau dans le vert.


cc/pixabay
cc/pixabay
Les derniers mois de l’année sont toujours compliqués pour les livrets d’épargne défiscalisée français, le Livret A et le LDD (Livret de Développement Durable). CE dernier va d’ailleurs changer de nom et s’appeler LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire) à la suite d’une réforme qui va permettre aux détenteurs de faire des dons à l’économie sociale et solidaire plus facilement.
Entre les impôts qui tombent en septembre et la période de Noël, les dépenses s’accumulent pour les Français et il n’est donc pas étonnant que les chiffres de la Banque de France montrent une décollecte nette de 120 millions d’euros pour le Livret A et 200 millions pour le LDD, soit 320 millions au total, pour le mois de novembre 2016. Une décollecte qui s’ajoute à celle de 530 millions pour les deux livrets cumulés enregistrée en octobre 2016.
Toutefois, selon le Cercle des Epargnants, interrogé sur la question par Les Echos, le livret A et le LDD devraient terminer l’année dans le vert, une chose qui n’est pas arrivée depuis trois ans. En 2014 et 2015 la décollecte pour les deux livrets a été de 6,14 milliards et 11,02 milliards d’euros respectivement.
Les deux livrets ont, entre décembre 2015 et novembre 2016, cumulé une collecte positive de 480 millions d’euros ce qui permet au Cercle des Epargnants d’estimer qu’à la fin de l’année les Livret A et LDD devraient connaître une collecte positive comprise entre 500 millions et 1,5 milliard d’euros.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"
















Rss
Twitter
Facebook