Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Loi Travail : la grève arrive dans le secteur de l'énergie





Le 25 Mai 2016, par

La contestation contre la Loi Travail ne cesse de prendre de l'ampleur depuis, notamment, le déblocage par les forces de l'ordre du dépôt de carburant de Fos-sur-Mer. Mardi 24 mai 2016 c'est un nouveau front qui s'ouvre avec le vote de la grève dans le secteur de l'énergie de la part de la Fnme-CGT. Loin de se calmer, la grogne augmente alors que la CGT et le gouvernement entame un véritable bras de fer.


cc/pixabay
cc/pixabay
Mardi 24 mai 2016 des coupures d'électricité ont été enregistrées en France, en particulier à Marseille et Nantes. Ces coupures, selon la Fnme-CGT, auraient été causées par des grévistes agissant directement sur le réseau et ne seraient pas en lien avec la grève votée dans la journée par le secteur. Mais il est clair que désormais même le secteur de la production électrique se dit prêt à bloquer le pays.

La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine devrait être la première à faire grève en arrêtant la production le jeudi 26 mai 2016, huitième journée de mobilisation générale contre le texte de loi présenté par Myriam El-Khomri. Une première action avant de voir ce qui devra être fait pour obtenir le retrait de la loi Travail.

La centrale de Belleville-sur-Loire devraient également agir jeudi 26 mai 2016 tandis que la CGT Energie appelle à la grève dans toutes les centrales de France, pas uniquement les centrales nucléaires.

Cette baisse de production attendue ne devrait toutefois pas avoir de répercussions majeures sur le réseau. En cas de manque d'électricité, les systèmes de sécurité du réseau devraient s'activer et la France importera plus d'électricité de l'étranger. Certaines industries qui consomment beaucoup d'énergie, par contre, pourraient subir quelques problèmes, le réseau étant  paramétrer pour les considérer d'importance secondaire par rapport au réseau privé.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook