Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Mauvais mois de janvier pour la balance commerciale de la France





Le 8 Mars 2017, par

Le mois de janvier a été particulièrement mauvais sur le plan du déficit commercial de la France. D'après les chiffres des Douanes, il s'est établi à 7,9 milliards d'euros, un niveau « jamais atteint ».


Le communiqué des Douanes fait état de deux facteurs qui ont particulièrement aggravé les choses en janvier : d'une part, le niveau « extrêmement bas » des ventes d'Airbus ; de l'autre, l'importation de produits pharmaceutiques à des niveaux inhabituels. Le reflux des ventes dans le secteur aéronautique était attendu, souligne les Douanes, surtout après un mois de décembre exceptionnel pour Airbus. Mais les ventes réalisées par le groupe sont plus faibles que durant les précédents mois de janvier.

En Asie par exemple, les livraisons d'Airbus se sont limité à deux unités seulement. En tout, l'avionneur a livré neuf appareils, pour un total de 1,03 milliard d'euros. En décembre, Airbus en avait livré 64 pour un montant de 5,8 milliards d'euros… Rappelons que ce secteur de l'aéronautique pèse lourd dans la balance commerciale française : 13% des exportations.

Quant aux importations, elles ont été plus importantes que prévu dans le domaine pharmaceutique en raison d'un approvisionnement « exceptionnel » depuis l'Autriche. Plus globalement, les exportations ont affiché un recul de 7,7% au mois de janvier, alors qu'elles avaient connu une progression de 4% en décembre. Les importations ont augmenté de 2,9% durant le premier mois de l'année (+1% en décembre).


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"

Fusions acquisitions : les pièges de l’engagement

Louis BERNARD, auteur de "La gestion de crise illustrée", nous livre les enseignements de la crise des missiles de Cuba
















Rss
Twitter
Facebook