Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

PSA gonfle son moteur avec Carlos Tavares





Le 26 Novembre 2013, par

Une véritable surprise dans le monde automobile, lundi soir. La nomination de Carlos Tavares au directoire de PSA est officielle. Il prendra ses fonctions au 1er janvier prochain, avant de succéder à Philippe Varin.


PSA a donc officialisé la nomination de Carlos Tavares, ex-numéro deux de Renault, au sein du directoire du groupe. Carlos Tavares prendra ses fonctions au début de l'année prochaine, avant de prendre la succession de Philippe Varin à la tête du groupe automobile, dans le courant de l'année 2014, a précisé un communiqué de PSA.

C'est la concrétisation d'un rêve pour Carlos Tavares qui rêvait de devenir numéro un d'un groupe automobile. Il avait d'ailleurs revendiqué cette ambition l'été dernier, lors d'une interview données à la presse.

Néanmoins cette nomination en a surpris plus d'un. D'une part car le mandat de Philippe Varin, l'actuel président du directoire de PSA, a été renouvelé il y a à peine six mois. D'autre part, PSA vient de nommer dans ses rangs un exfiltré de son concurrent principal, Renault. En cela, c'est un transfert inédit entre les deux constructeurs automobiles.

Un coup de théâtre qui est révélateur d'une crise profonde entre la famille Peugeot, et le directoire. Le communiqué ne remercie nullement Philippe Varin pour son action chez PSA, ce qui en dit long sur les tensions existantes entre le directoire et la famille Peugeot. D'après les informations révélées par les Echos, la famille Peugeot aurait même lancé le processus de recrutement sans en informer le conseil de surveillance du groupe automobile et l'Etat.

Sans doute une conséquence de la cristallisation des relations entre la famille Peugeot et le directoire de PSA, suite à l'affaire Dongfeng, un cadeau empoisonné dont va désormais hériter Carlos Tavares.


Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook