Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pas de 49.3 pour le projet de loi sur la réforme du code du travail





Le 22 Février 2016, par

Constatant la montée des mécontentements, le gouvernement fait désormais preuve de prudence et incite à la discussion avec les parlementaires pour faire voter le projet de loi sur la réforme du code du travail.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Manuel Valls, en visite en Alsace avec son ministre de l’Économie Emmanuel Macron et sa ministre du Travail Myriam El Khomri, a tout d’abord déploré les « bêtises écrites ici ou là » sur le texte. Le Premier ministre l’affirme : il n’est pas question de remettre en cause la durée légale du travail. « Non, le CDI n’est pas mis en cause. On continuera bien sûr à majorer les heures supplémentaires ». Mais « c’est une réforme indispensable », juge-t-il.

Le projet de loi devra procéder du dialogue et de la discussion, assure Manuel Valls. Myriam El Khomri, qui avait laissé entendre dans une précédente interview que le recours au 49.3 pouvait être envisagé, le juge désormais « ni souhaitable, ni nécessaire ». Une position d’ailleurs partagée par Ségolène Royal. Au sein même du gouvernement, les dissensions sont présentes.

Marisol Touraine et Jean-Marc Ayrault, deux poids lourds du gouvernement, ont appelé à un dialogue avec les députés afin de faire passer le texte en douceur : pas question de braquer une fois de plus la majorité, sans oublier qu’en cas de 49.3, une motion de censure pourrait bien être votée…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : travail

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"
















Rss
Twitter
Facebook