Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pinterest dans le grand bain du commerce en ligne





Le 3 Juin 2015, par Léa Pfeiffer

A la tête de 70 millions d'utilisateurs actifs, le réseau social Pinterest coiffe au poteau Twitter et Facebook en lançant son bouton « acheter ».


Twin Design/Shutterstock/Economie Matin
Twin Design/Shutterstock/Economie Matin

Inauguration du bouton « acheter »

L'application permettant d'épingler ses centres d'intérêts connaît un succès grandissant. D'après son PDG, Ben Silbermann, la demande était récurrente de la part des utilisateurs. Le site inaugure donc sa nouvelle facette de commerce en ligne. Twitter et Facebook, eux, n'en sont qu'à l'expérimentation de cette offre.
 
Le nouveau bouton bleu permettra d'effectuer des achats sans quitter l'application de manière simple et sécurisée. M. Silbermann semble avoir pensé à tout. Lors d'une conférence de presse au siège de la société à San Fransisco, il expliquait que "les Pinners (utilisateurs de Pinterest) ont été super, super clairs sur ce qu'ils veulent pour la suite". Comprendre : acheter. Le réseau social s'appuie sur une étude de Millward Brown mettant en avant que 90 % des utilisateurs ont déjà effectué un achat après avoir remarqué un objet sur l'application.

De nombreux partenariats

Dans ce cadre du lancement du bouton « acheter », des partenariats ont été signés avec de grandes marques. On compte parmi elles Macy's, Bloomingdale's, Neiman Marcus, Northstrom ou encore Apple. Des banques et des spécialistes du commerce en ligne tels que Shopify sont également de la partie. , pour que le nouveau bouton bleu permette de commander des millions de produits. A peine lancé, 2 millions d'articles sont dotés du bouton « buy ».

 

Les utilisateurs pourront payer via Apple Pay ou par carte de crédit. Une fonctionnalité de filtrage permettant de fixer un prix à ne pas dépasser sera également disponible. Selon Pinterest, le système fonctionnera sans frais pour les internautes comme pour les commerçants.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook