Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pôle Emploi met la pression pour multiplier les formations





Le 3 Août 2016, par

Le Canard Enchaîné a, ce mercredi 3 août, dévoilé que Pôle Emploi faisait pression sur ses cadres pour que l’organisme atteigne l’objectif des 500 000 formations fixé par le gouvernement et François Hollande. Au risque de réduire la qualité des formations offertes aux demandeurs d’emploi.


L’instruction interne vise à faire basculer un maximum de chômeurs des catégories A, B et C dans la catégorie D, moins visible médiatiquement. C’est une manière de réduire artificiellement le taux de chômage qui se calcule surtout sur les trois premières catégories. La note de Pôle Emploi envoyée à ses cadres date du 21 avril et on peut y lire la marche à suivre pour atteindre les 500 000 formations supplémentaires d’ici la fin de l’année, ce qui revient à mettre en formation un million de demandeurs d’emploi.

L’organisme public demande à ses conseillers de démarcher 2,2 millions de chômeurs afin de les pousser à accepter un stage, un demandeur sur trois ne terminant pas sa formation. La pression est donc forte sur les épaules des conseillers, qui se doivent de trouver 15 chômeurs à démarcher chaque mois. Une entreprise privée aurait même été appelée en renfort pour les contacts.

Le hic, c’est que les formations proposées peuvent ne pas correspondre aux souhaits du demandeur d’emploi. Ou que ces formations soient de qualité médiocre… Le gouvernement a, comme on pouvait s’y attendre, rejeté les accusations du Canard Enchaîné, dont l’article est qualifié de « caricatural » par Clotilde Valter, secrétaire d'État chargée de la formation professionnelle et de l'apprentissage. Elle rappelle que la tendance est à la baisse du chômage.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : pôle emploi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook