Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Quand 1 % de la population détient autant de richesses que les 99 % restants





Le 20 Janvier 2015, par

L'association Oxfame met les pieds dans le plat. Selon la publication de sa dernière étude, l'an prochain, 1 % de la population mondiale possèdera autant de biens que les 99 % restants. La crise demeure, les inégalités se creusent.


@Shutter
@Shutter
Ces "happy fiew" possèdent encore plus. D'après la fondation Oxfam, qui réunit 17 organisation internationales, 1 % des personnes les plus riches au monde possèderont l'an prochain autant de biens que les 99 % restants. En clair, le fossé entre les plus grandes fortunes de ce monde et le reste de la population continue de se creuser.

D'après Oxfam, ce fossé n'a fait qu'empirer. En 2009, la part de patrimoine mondial détenue par ces personnes est passée de 44 % à 48 % en 2014. Elle devrait donc dépasser les 50 % en 2016. La présidente générale d'Oxfam, Winnie Byanyima, met aujourd'hui en garde la communauté internationale contre le creusement de ces écarts, qui devraient continuer à augmenter, "à moins de reiner la tendance actuelle à l'augmentation des inégalités".

"En 2014, les membres de cette élite internationale possédaient en moyenne 2,7 millions de dollars par adulte. Le reste du cinquième le plus riche de la population possède 46 % du patrimoine mondial alors que 80 % de la population mondiale ne se partagent que les 5,5 % restants" ajoute Oxfam. 

Deux jours avant le début du forum international de Davos, ce constat est censé alerter les gouvernants sur l'écart de richesses qu'il peut exister dans leurs pays. Oxfam demande en parallèle l'accentuation des mesures contre l'évasion fiscale. Un moyen qui accentue évidemment la richesse de certaines personnes, peu soucieuses des règles fiscales en vigueur dans leur pays. 


Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook