Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Renault-Nissan veut devenir numéro un mondial de l'automobile





Le 16 Juin 2017, par

Renault a eu une belle année 2016. Et la suite pourrait se montrer encore meilleure, puisque le groupe automobile et l'alliance qu'il forme avec Nissan et depuis peu Mitsubishi ambitionne de devenir le numéro un mondial.


L'alliance automobile franco-japonaise compte dix marques qui produisent une dizaine de millions de véhicules chaque année. Carlos Ghosn, le patron de l'attelage Renault-Nissan, a fixé comme ambition de devenir numéro un mondial en volume, devant des géants comme Volkswagen et Toyota. Et ce, dès cet été ! Un pari ambitieux mais jouable. Renault a les reins suffisamment solides pour jouer ce rôle de premier plan puisque le constructeur a généré 3,54 milliards d'euros de bénéfice net l'an dernier.

 

Mais l'assemblée générale des actionnaires du groupe automobile ne s'est pas déroulée sous les meilleurs auspices suite à des révélations de Reuters sur la mise en place d'un système de rémunération cachée sous forme de bonus attribués par des biais détournés. Carlos Ghosn a protesté de sa bonne foi et devant les investisseurs, il a assuré qu'il n'existait rien de tel. Il ne s'agirait en fait que d'un « document d'un consultant venu faire une proposition », a-t-il expliqué.

 

Les investisseurs ont voté la résolution concernant la rémunération du PDG, à 54,01%. L'État, premier actionnaire de Renault avec près de 20% du capital, a voté contre comme l'an dernier. Pour l'exercice 2016, Carlos Ghosn a touché 7 millions d'euros en tant que patron de Renault. En cumulant son autre salaire de Nissan, il atteint 15,4 millions, ce qui en fait le dirigeant le mieux payé du CAC40.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : renault

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"
















Rss
Twitter
Facebook