Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Renault acquiert la R&D française d’Intel dans les systèmes embarqués





Le 24 Mai 2017, par

Renault veut peser dans le secteur des logiciels embarqués, un domaine stratégique pour tous les constructeurs automobiles. Et pour mettre au point ces logiciels, il faut de la matière grise.


Ce mercredi 24 mai, Renault a annoncé l’acquisition des activités françaises de recherche et développement d’Intel. Le fondeur américain finançait des travaux en France dans le domaine des logiciels embarqués. Ce sont en tout plus de 400 salariés qui sont concernés, répartis entre deux sites à Toulouse  et à Sophia Antipolis (près de Nice). Le montant de la transaction n’a pas été rendu public.

Pour acquérir ces talents, Renault achète une nouvelle société créée par Intel. Le géant américain des processeurs va transférer dans cette structure les activités R&D qui étaient maintenues en France. Une fois dans l’escarcelle du groupe automobile, cette société sera pilotée depuis la direction Engineering des Systèmes Alliance.

Pour Carlos Ghosn, le PDG de Renault, cette acquisition s’inscrit dans la stratégie du constructeur automobile, qui a pour ambition d’offrir de nouveaux services connectés afin d’améliorer « l’expérience » des conducteurs. Les profils d’Intel ont des compétences et des profils très qualifiés dans un domaine « technique et concurrentiel », explique encore le chef d’entreprise dans le communiqué.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : renault

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France
















Rss
Twitter
Facebook