Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SFR change de nom et devient Altice





Le 23 Mai 2017, par

C’est une page qui se tourne dans l’histoire mouvementée de SFR. L’opérateur au carré rouge va en effet changer de nom pour prendre celui de son propriétaire, Altice.


L’opérateur, dont l’acronyme signifie Société française du radiotéléphone, est créé en 1987 par la Compagnie générale des eaux, devenu Vivendi. En 2014, l’entreprise devient la propriété d’Altice et souffre depuis d’une fuite de ses abonnés suit au sous-investissement de la maison-mère dans le réseau. Sans compter les plaintes des clients qui restent vaille que vaille chez SFR : en 2016, la moitié des plaintes réceptionnées par l’Arcep concernait en effet cet opérateur…

Patrick Drahi, le patron d’Altice, veut regrouper sous un même nom toutes ses activités télécom. Ce sera donc le cas pour SFR, qui va donc changer de nom d’ici à la fin du mois de juin prochain (RED, l’opérateur low cost, ne changera pas). Ce renommage sera officialisé mardi 30 mai, lors d’une conférence de presse à New York indique Le Figaro. Altice possède SFR en France, mais aussi HOT en Israël, PT Portugal, Cablevision et Suddenlink aux États-Unis.

Patrick Drahi est un spécialiste du genre. Il avait déjà renommé Noos, le fournisseur d’accès internet à l’image dégradée, en Numéricable… qui avait souffert des mêmes tares. Altice sera une marque mondiale qui épousera la stratégie de l’entreprise dans les télécoms, les contenus et la publicité. La bascule vers le nouveau nom sera opérationnel dès la fin de cette année, avec Orange Dominica, un opérateur de République dominicaine.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : altice

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »
















Rss
Twitter
Facebook