Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SFR et Bouygues se lancent dans la mutualisation des réseaux





Le 31 Janvier 2014, par

Bouygues Telecom et SFR vont bel et bien mutualiser une partie de leurs réseaux. Le feu vert a été donné par les conseils d'administration des deux entreprises.


Les deux opérateurs vont à cette fin créer une coentreprise dont la mission sera de gérer la mise en commun des sites radio. Le communiqué des deux groupes explique que cette coentreprise déploiera « sur une zone correspondant à 57% de la population (soit l'ensemble du territoire en dehors des 32 plus grosses agglomérations de plus de 200.000 habitants et des zones blanches) un nouveau réseau partagé ».
 
L'objectif est d'améliorer la couverture mobile respective des deux opérateurs tout en réalisant des économies d'échelle - à l'heure des forfaits low cost, les entreprises du secteur ont vu fondre leurs marges. Multiplier les investissements en dehors des zones densément peuplées pèse sur les coûts sans que cela ne soit très profitable. SFR et Bouygues ne rentrent toutefois pas dans les détails, mais avance une fenêtre de lancement fixée à la fin 2017 pour la finalisation du réseau.
 
L'accord avait été annoncé l'été dernier avec une mise en application programmée en fin d'année dernière, mais des délais en ont repoussé la mise en chantier.
 
Arnaud Montebourg le ministre du Redressement productif, à l'occasion des voeux de la Fédération française des télécoms, a salué cet accord. Le gouvernement voyait d'un mauvais oeil une consolidation du secteur qui aurait atténué la concurrence. La mutualisation des réseaux, dont les bénéfices ne devraient pas être immédiats, ne va pas moins bouleverser le paysage de la téléphonie en France. À cet égard, on attend les réactions d'Orange et d'Iliad (Free), respectivement leader et quatrième du marché.
 
Plus globalement, ce mouvement de mutualisation touche toute l'Europe. En Grande-Bretagne, Vodafone et Telefonica ont déjà évoqué ce sujet.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook