Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SFR pourrait changer de nom





Le 15 Avril 2017, par

Changer de nom, c’est parfois pour les entreprises une nécessité pour refléter de nouvelles activités… ou faire oublier les problèmes. Chez SFR, alias Société française du radiotéléphone, on est en pleine réflexion sur le sujet.


Et le problème est délicat car la marque SFR est reconnue par… 100% des Français. L’entreprise a été créée en 1987 par la Compagnie générale des eaux, qui a elle-même changé de nom pour devenir Vivendi. L’opérateur au carré rouge a été acheté en 2014 par Altice, le groupe de Patrick Drahi qui possédait aussi Numericable et Virgin Mobile. Ces deux marques ont disparu au profit de SFR.

Désormais, Altice veut se mesurer à un marché international, en particulier aux États-Unis où le groupe a réalisé des acquisitions d’importance dans le secteur de la téléphonie mobile et de l’accès internet. Altice possède également de nombreuses entreprises en Europe. Les Echos rapporte qu’une réflexion en interne a été lancée afin de mieux accorder la marque SFR à cette volonté d’aller à l’international. Cela reste une simple idée, assure-t-on du côté d’Altice, car un changement de nom a des conséquences très concrètes.

Ne serait-ce que pour le faire connaitre : la communication autour d’un nouveau nom représente des dizaines de millions d’euros. C’est pourquoi il n’y a aucun calendrier même si en interne, on admet explorer cette opportunité et la faisabilité de ce changement de taille. Un mouvement parfois couronné de succès, en témoigne France Télécom avec Orange…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : sfr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"
















Rss
Twitter
Facebook