Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SNCF : une carte illimitée pour les jeunes ?





Le 10 Janvier 2017, par

La SNCF veut voir revenir les jeunes vers le train. L’entreprise prépare une nouvelle offre qui pourrait séduire les habitués des services de partage auto et de covoiturage.


Si la SNCF se borne à annoncer une nouvelle offre destinée aux jeunes le 25 janvier, Le Parisien - Aujourd’hui en France donne quelques précisions. Il s’agirait d’une carte illimitée baptisée Happy Card. La cible ? Les jeunes de 16 à 27 ans qui ont plus l’habitude de la « débrouille » via les services de partage en ligne, que du train traditionnel. Il est vrai que les prix pratiqués par la SNCF peuvent repousser ces voyageurs habituellement peu fortunés.

Avec une Happy Card, un jeune pourrait voyager de manière illimitée sur l’ensemble des lignes de la SNCF, y compris les trains Intercités, au prix de 79 € par mois. Pour obtenir une de ces cartes, il faudra montrer patte blanche : l’abonnement passe par une souscription minimale de trois mois, il faudra transmettre ses documents d’identité par internet, et se contenter de voyager en deuxième classe.

Les réservations de places pour les titulaires d’une Happy Card seront ouvertes un mois seulement avant le départ (c’est trois mois habituellement). Durant les périodes de pointe, le volume des places Happy Card sera limité. Malgré tout, cette offre — si elle est officialisée — pourrait rencontrer son public. Et positionner favorablement la SNCF auprès de nouveaux clients.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : sncf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"