Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Sarbec Cosmetics (Corine de Farme) inaugure en beauté ses nouveaux laboratoires de R&D





Le 4 Juillet 2016, par La Rédaction

Sarbec Cosmetics (Corine de Farme) a inauguré ses nouveaux laboratoires de recherche et développement (R&D). En présence de la représentante de la beauté à la française, Miss France, le groupe familial amorce une nouvelle étape dans son développement, qui en trois générations, s’est imposé comme une référence en matière d’innovation beauté. Les détails.


Plein phare sur la R&D

Eric Jacquemet, Iris Mittenaere et Aude Barré lors de l'inauguration c/ Mirabelle Belloir
Eric Jacquemet, Iris Mittenaere et Aude Barré lors de l'inauguration c/ Mirabelle Belloir
C’est avec une blouse floquée au nom du groupe que l’on entre dans les nouveaux locaux dédiés à la recherche et au développement de produits cosmétiques de Sarbec Cometics. Un nouveau laboratoire de 400m2 flambant neuf, où officient les 25 personnes de l’équipe de R&D, des « passionnés de cosmétique ». Aude Barré, docteur en pharmacie et directrice R&D, mène la visite avec enthousiasme sous l’œil d’Eric Jacquement, PDG de Sarbec Cosmetics et d’Iris Mittenaere, Miss France 2016, égérie de la marque star du groupe, Corine de Farme. Aude Barré présente tour à tour les dernières innovations du groupe, comme la crème sorbet, dont la texture givrée étonne ou celle qui a tout d’une marmelade à la fraise, le pouvoir gommant en plus. Miss France, quant à elle, confie « être fan » de la gamme au monoï, « qui sent divinement bon » et qu’elle utilise « même en hiver ».

Ces investissements s’inscrivent dans la ligne du groupe qui consacre 4% de son chiffre d’affaire à la R&D. Le groupe ne ménage pas ses efforts et met parfois plusieurs années à relever certains « défis cosmétiques », comme un bain douche doté de particules 3D sont en suspension ou une gelée micellaire qui a nécessité pas moins de trente essais. Il s’agit de satisfaire les besoins propres de Sarbec Cosmetics, dont ceux de la marque star du groupe, Corine de Farme. Le groupe met également son expertise au service de marques distributeurs tels qu’Auchan, Carrefour, Monoprix ainsi que des clients prestigieux tels que Rochas.
 

« Concevoir, fabriquer et vendre des armes de séduction »

 « La R&D est indispensable sur un marché aussi concurrentiel que celui de la cosmétique», explique Eric Jacquemet, attentif aux besoins des consommatrices de plus en plus exigeantes. Aujourd’hui, ce sont plus de 500 formules qui sont élaborées chaque année par Sarbec Cosmetics, dont 40% arrivent sur le marché. « Une aventure extraordinaire » pour Aude Barré qui précise que, dans son précédent poste, elle n’étudiait que « 8 projets par an». Corine de Farme a récemment été primée aux Victoires de la beauté pour ses produits innovants. Avec ce nouveau laboratoire, le groupe compte bien poursuivre sur sa lancée et rester fidèle à son héritage qui fait la part belle aux extraits végétaux.  

En effet, l’inauguration de ce nouveau laboratoire a été l’occasion pour Eric Jacquemet de rappeler l’ADN du groupe qui, depuis trois générations, a développé une expertise dédiée aux peaux sensibles. En effet, Corine de Farme est née de l’association de Paul Duprez, passionné des plantes et d’un ami pharmacien homéopathe. Ensemble, ils ont créé leurs premières décoctions, devenues aujourd’hui des formules brevetées, comme le concept d’homéo-beauté végétale. Ces produits 100% français, Eric Jacquemet les présente comme « des armes de séduction » dont l’objectif ambitieux n’est pas moins qu’une « peau zéro défaut ». De quoi devenir la « petite marque française qui monte » ? En tout cas, l’entreprise familiale affiche une croissance continue depuis sa création. Et Eric Jacquement confie que son groupe fourmille de nouveaux projets. A la rentrée prochaine, l’entreprise s’agrandira encore de près de 20 000m2.


Retrouvez les actualités du groupe sur sarbec.com




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook