Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Spotify vise Wall Street et prépare son introduction en Bourse





Le 28 Mars 2014, par

Le site internet de musique en streaming lancé en 2008 en Suède serait très tenté de rejoindre les grands du secteur des nouvelles technologies et d’Internet à la Bourse de New York. Surtout qu’il pourrait détrôner ses concurrents directs puisque l’écoute en ligne est de plus en plus appréciée par les utilisateurs.


cc/flickr/Blixt A.
cc/flickr/Blixt A.
Actuellement, dans le secteur de la musique en ligne, seule la société Pandora est cotée. Et cette dernière a réussi à doubler sa capitalisation depuis son entrée en Bourse ne 2011. Elle est valorisée aujourd’hui à 5,9 milliards de dollars après une introduction à 16 dollars l’action et un pic à 40 dollars (l’action vaut aujourd’hui 30 dollars environ).

Spotify pourrait faire bien mieux dès son introduction en Bourse puisque la société serait valorisée d’emblée 8 milliards de dollars selon le magazine Quartz qui révèle ce projet. Un projet qui, s’il n’est qu’une rumeur, sera déjà avancé. Pour preuve, selon le magazine Quartz, une ligne de crédit de 200 milliards de dollars que Spotify a obtenue il y a quelques semaines.

Ainsi, dans un secteur croissant, le chiffre d’affaires de Spotify est passé de 602 millions de dollars à 702 millions de dollars tandis que les pertes se sont réduites de près de 25 millions de dollars et s’établissent à 58,7 millions de dollars pour 2013, cette entrée pourrait être fructueuse même si elle viendrait alimenter encore plus les risques de bulle Internet de plus en plus montrés du doigt par les analystes.

Spotify pourrait donc être en train de préparer les documents à présenter à la SEC, le régulateur boursier américain et viserait une entrée en Bourse à l’automne prochain. La tournée des investisseurs devrait donc avoir lieu dès cet été.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook