Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tabac : plus de 1 000 milliards de dollars qui partent en fumée chaque année





Le 10 Janvier 2017, par

Le tabac continue à faire des ravages, et malgré les campagnes de prévention, c’est très loin d’être terminé. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) tire la sonnette d’alarme.


D’après une étude conjointe avec l’Institut national du cancer américain, d’ici 2030, il faudra s’attendre à un nombre de décès annuels dus au tabac qui va augmenter : ils passeront de 6 à 8 millions. Ce sont surtout les pays en voie de développement qui seront touchés ; 8 personnes sur 10 y fument en moyenne.

Le tabagisme est responsable de « plus de 1.000 milliards de dollars en frais de santé et en productivité perdue », rapportent les auteurs de l’étude. Et ce, chaque année. Et ce n’est pas le produit des taxes du tabac qui va renverser la vapeur : en 2013, les revenus pour les gouvernements se montaient à 269 milliards de dollars.

L’étude pointe aussi du doigt le manque d’investissement des États dans la lutte contre le tabac. Il n’existe aucune justification aux craintes exprimées par certains gouvernements concernant un éventuel impact « négatif » du contrôle du tabac. « Le temps de l’action est venu », plaide l’OMS. Et parmi ces actions, la hausse de 10% du prix des cigarettes permet de réduire la consommation de 4% à 5% selon les revenus.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tabac

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?
















Rss
Twitter
Facebook