Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tintin, recordman des enchères





Le 19 Novembre 2016, par

Tintin est toujours la coqueluche des collectionneurs. Le reporteur du Petit Vingtième inventé par Hergé est le champion hors catégories des enchères.


La preuve en a été une fois encore apportée par cette vente organisée par la maison Artcurial, qui a mis aux enchères une planche célébrissime de la bande-dessinée « On a marché sur la Lune ». Celle-ci croque nos trois héros, Tintin, Milou et le capitaine Haddock, sur le sol lunaire dans leurs scaphandres. 

Estimée entre 700 000 et 900 000 euros, la planche originale s’est finalement adjugée le double, soit 1,55 million d’euros ! Du jamais vu pour une page de bande-dessinée, d’après Artcurial, qui vendait également une vingtaine de dessins de Hergé, qui se sont vendus à 1,2 million d’euros. En tout, durant les deux journées durant lesquelles se sont tenues les enchères, la maison a récolté 4,45 millions d’euros.

Hergé et son personnage fétiche sont des habitués des records. En mars 2015, une planche originale du « Sceptre d’Ottokar » s’était adjugée 327 000 euros ; en octobre de la même année, deux planches de la même histoire se sont vendues 1,56 million.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : enchères

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"
















Rss
Twitter
Facebook