Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Titan Aerospace : des drones pour Facebook





Le 4 Mars 2014, par

Facebook a encore quelques millions de dollars à investir, après le rachat surprise de l'application de messagerie instantanée WhatsApp pour 19 milliards. Le réseau social s'intéresse cette fois aux drones.


Facebook aurait entamé des négociations pour racheter le constructeur Titan Aerospace, spécialisé dans les drones. L'acquisition, estimée à 60 millions de dollars, s'inscrit dans l'initiative internet.org créé par le fondateur du réseau social, Mark Zuckerberg. Celle-ci s'est donnée pour mission de rendre moins cher et plus facile l'accès à internet partout dans le monde - notamment dans les zones les moins connectées, comme en Afrique. Titan est spécialisé dans les « drones atmosphériques » : ils peuvent rester dans les airs pendant 5 années à une hauteur presque orbitale.
 
Ces drones peuvent retransmettre un signal internet et couvrir une zone géographique précise. Google a lancé un programme similaire, mais avec des ballons atmosphériques. Dans le cas de Titan, le modèle Solara 60 est particulièrement intéressant puisque ses capacités le rapprochent d'un satellite : surveillance de la météo, reconnaissance aérienne, imagerie terrestre, et bien évidemment communications. C'est ce dernier volet qui intéresse tout particulièrement Facebook.
 
Certes, il ne faudra pas s'attendre à des débits exceptionnels. Mais il n'est pas nécessairement utile de disposer d'un accès rapide pour consulter ses courriels. Le réseau social, au travers d'internet.org, a tout intérêt à mettre au point un accès internet peu cher, voire gratuit, pour les zones défavorisées. Facebook, qui compte plus d'un milliard d'utilisateurs, doit désormais chercher à recruter de nouveaux abonnés, y compris là où internet est difficilement accessible. En facilitant cet accès, l'entreprise s'assure presque à coup sûr de toucher de nouvelles populations même s'il s'agit d'un projet à long terme.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook