Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Toyota rappelle plus de 6 millions de véhicules





Le 9 Avril 2014, par

Il y a décidément quelque chose qui ne va pas sur les lignes de production de Toyota. Le premier constructeur mondial a en effet annoncé le rappel de plus de 6 millions de véhicules pour divers problèmes constatés sur de nombreux modèles.


En tout et pour tout, ce sont 6,39 millions de voitures qui ont été rappelées par Toyota. Des modèles Corolla, RAV4, Fortuner, Yaris, mais aussi des haut de gamme comme la Pontiac Vibe ou la Trezia Subaru. En cause, une cascade de problèmes à régler en urgence : rails de siège, systèmes de démarrage, câbles spiralés, et même… les essuie-glace dont les moteurs doivent être réparés ! Autant de soucis matériels qui interroge sur le suivi qualité du premier constructeur mondial. Ce d'autant que Toyota n'en est pas à son premier rappel. En février déjà, il rappelait près de 2 millions de Prius pour effectuer une mise à jour logicielle destinée au contrôle du système hybride. Et entre 2009 et 2010, le constructeur a dû orchestrer le rappel de 10 millions de véhicules suite à des accidents mortels impliquant l'accélérateur et les tapis de sol.
 
Toyota s'en était sorti avec une pénalité record de 1,2 milliard de dollars aux États-Unis, et avait temporairement perdu la première place du classement des constructeurs (qu'il a retrouvée en 2012). Le rappel d'aujourd'hui provoque assez logiquement une baisse conséquente de l'action à la Bourse de Tokyo (-4%).
 
La période est décidément noire pour les constructeurs automobiles. L'américain GM est dans la tourmente après la découverte qu'une trentaine d'accidents, qui ont provoqué 13 morts durant ces dix dernières années, ont été le fait de graves problèmes techniques sur plusieurs de ses modèles. GM a rappelé 6 millions de véhicules, dont près de la moitié souffrant d'un souci empêchant l'airbag de fonctionner.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook