Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un centre commercial sous la Tour Eiffel ?





Le 6 Décembre 2013, par

Non il ne s'agit pas d'une blague ! D'autant plus que nous ne sommes pas le 1er avril. Il s'agit en fait bel et bien d'un des projets à l'étude par la mairie de Paris, qui travaille actuellement, d'après le magazine Challenges, au réaménagement du monument.


L'aménagement des sous-sols de la Tour Eiffel pourrait coûter une centaine de millions d'euros.
L'aménagement des sous-sols de la Tour Eiffel pourrait coûter une centaine de millions d'euros.

Les alentours du champ de Mars pourraient bien changer d'ici quelques années. C'est en tout cas ce que souhaite la mairie de Paris qui travaille actuellement sur plusieurs projets de réaménagement de la dame de fer, pas Thatcher, la nôtre !

 

L'objectif de la municipalité est de mieux accueillir les sept millions de touristes qui visitent chaque année le fameux monument. D'après les informations du magazine Challenges, 3 projets issus de la mission d'étude du cabinet Marsh, auraient été retenues par la ville de Paris. 

 

Et l'un de ces projets prévoit notamment d'exploiter les sous-sols de la Tour Eiffel. L'idée avait été évoquée l'an dernier, et consisterait à creuser un grand espace sur deux niveaux, sous les pieds du monument. Un espace où pourraient s'installer une quinzaine de boutiques, "en cohérence avec la dimension culturelle du site", ainsi que des restaurants. 

 

L'objectif est de rendre plus attractive la Tour Eiffel qui ne manquait déjà pas de visites. Il est vrai que plutôt que de traîner à ses pieds, les visiteurs qui se rendent sur le lieu trouveraient, en sous-sol, un espace plus accueillant. Et bien entendu, pour y dépenser quelques euros en souvenir, au passage. 

 

La mairie de Paris refuse toujours de s'exprimer sur le projet, qui reste à l'heure actuelle très confidentiel. De son côté la société qui exploite la Tour Eiffel affirme ne pas être impliquée dans la réflexion à l'étude, pour l'instant. 

 

Toujours selon le magazine Challenges, le projet pourrait aboutir à la mi-2014. A condition bien évidemment que les négociations entre les différents services aboutissent. De plus, certains pourraient tout à fait trouver à critiquer le budget dans son coût notamment, puisqu'il serait estimé à une centaine de millions d'euros. Ce qui n'est pas un argument électoral de poids pour la mairie socialiste qui a fait se multiplier les dettes de la ville par deux, entre l'arrivée de Bertrand Delanoë et aujourd'hui.



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook