Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une association de consommateurs révèle les drôles d'écarts de prix pratiqués par les pharmacies





Le 16 Octobre 2013, par

L'association de consommateurs CLCV vient peut être de découvrir le pot aux roses des officines pharmaceutiques. Selon une information révélée par le site Internet d'Europe 1, l'étude de cette association révèlerait des écarts de prix, parfois du simple au quadruple entre Paris et la province !


Il existe environ 22 000 pharmacies en France.
Il existe environ 22 000 pharmacies en France.
C'est ainsi qu'en se rendant dans différentes pharmacies, CLCV a pratiqué un petit test sur un panier moyen de médicaments vendus sans ordonnance comme par exemple le Synthol, l'Actifed rhume, l'Efferalgan, le Maalox. Des produits achetés régulièrement par les clients car ils permettent de soigner rapidement, un mal bénin.

Les résultats de l'étude sont surprenants. Par exemple, la boîte de Maalox, vendue 3,80 euros dans une pharmacie du très chic 6ème arrondissement sera vendue 6,60 euros dans l'établissement pharmaceutique de la rue d'à côté.

Les écarts parisiens peuvent être importants. Mais c'est entre la capitale et la province que le fossé se creuse le plus. Une boîte d'Actifed rhume, vendue 2,90 euros à Rennes, verra son prix multiplié par 3 à Paris. Pas étonnant que sur l'ensemble du panier choisi par CLCV, le montant atteint 17 euros à Arras quand il grimpe à 36,80 euros à Paris, dans le sixième arrondissement.

Reste enfin le problème de l'affichage des prix. Bien que tenues à afficher les prix de leurs produits comme tout commerce, les pharmacies ne le font guère. Ainsi, il est devenu courant d'apprendre le prix de la boîte de médicaments une fois à la caisse. Ainsi, sur les 269 pharmacies visitées par l'association de consommateur à l'origine de cette étude, seule la moitié laisse un catalogue de prix à la disposition de ses clients...

Les pharmacies devraient toutefois se méfier. Désormais, il est possible d'acheter ses médicaments sur Internet. Et peut-être un jour en grande surface, comme c'est le cas en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis ?


Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook