Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers une privatisation des aéroports de Paris





Le 27 Juillet 2017, par

Les aéroports de Paris pourraient bien être privatisés. La vente des participations de l'État dans les deux aéroports parisiens pourrait rapporter près de 7 milliards d'euros.


Les consultations entre le gouvernement, l'Élysée et les dirigeants de Paris Aéroports vont bon train ces derniers jours, explique BFMTV. L'entreprise sera privatisée, assure ainsi une de ces sources. L'État détient 50,6% de l'entreprise gestionnaire des aéroports de Roissy-CDG et Orly. Cette vente correspond à la volonté de Bruno Le Maire d'écouler pour 10 milliards d'euros de participations publiques dans des entreprises. Et Paris Aéroports est en première ligne au vu du montant espéré.

Plusieurs scénarios sont sur la table de Bercy. Le premier permettrait de récupérer 7 milliards d'euros de la vente de la totalité des participations de l'État. Vinci, aux reins financiers solides, pourrait créer un consortium afin d'apporter l'argent nécessaire à une telle opération. Un autre scénario verrait l'État conserver 30%  de l'entreprise, auquel cas la vente pourrait concerner 20% du capital vendus par lot de 4 ou 5%.

Une troisième hypothèse veut que les pouvoirs publics conservent le foncier ; enfin, le dernier scénario verrait la scission de Paris Aéroports en deux entités, une pour chaque aéroport. L'idée ici étant de stimuler la concurrence. Selon les spécialistes, ces deux dernières hypothèses sont peu probables. Quoi qu'il en soit, l'été sera studieux au ministère de l'Économie qui rendra sa décision à la rentrée. La privatisation pourrait privatiser Aéroports Paris dès l'année prochaine.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : aéroports

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France
















Rss
Twitter
Facebook