Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Yahoo : 3 milliards de comptes piratés !





Le 4 Octobre 2017, par

C'est l'attaque informatique la plus massive de l'histoire. Yahoo a annoncé que la cyber-brèche qui a touché le groupe web en 2013 ne concernait pas un milliard de comptes… mais trois milliards en tout !


Yahoo, qui est désormais la propriété de l'opérateur américain Verizon, tente de rassurer ses utilisateurs : les pirates n'ont subtilisé ni mots de passe, ni données bancaires, ni aucune information en lien avec des moyens de paiement que les victimes auraient pu donner. Le portail internet explique aussi avoir envoyé des e-mails aux comptes des utilisateurs affectés, et il conseille si ce n'est pas déjà fait de modifier séance tenante le mot de passe des comptes. L'entreprise travaille avec les forces de l'ordre pour prendre les mesures nécessaires afin de garantir la sécurité des utilisateurs.

L'affaire a débuté en décembre 2016, lorsque Yahoo admet avoir été victime en 2013 d'un piratage massif et de grande ampleur concernant à l'époque un milliard de comptes utilisateurs. À l'époque, les spécialistes en sécurité informatique indiquaient déjà que le motif des pirates n'était pas financier : ces derniers ne cherchaient pas à subtiliser les identifiants bancaires des internautes. Ce n'était pas la première fois que le site web tombait sous les coups des pirates : en 2014, une autre attaque avait touché 500 millions de ses utilisateurs…

Ce dossier du piratage d'un milliard de comptes d'internautes — un chiffre désormais multiplié par trois — a eu des conséquences importantes au moment de l'acquisition de Yahoo par Verizon. L'opérateur américain de télécoms a pu emporter l'activité historique du portail internet (à savoir la recherche sur internet) avec un rabais de 500 millions de dollars, soit un chèque de 4,48 milliards.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : yahoo

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?