Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Apple : l'Irlande fait appel du redressement fiscal, les USA menacent





Le 31 Août 2016, par

C'est une situation inédite que connaît la politique internationale européenne et ses relations avec les Etats-Unis : le redressement fiscal record que la Commission européenne a infligé à Apple, 13 milliards d'euros, du jamais vu, a entrainé une réaction de la part du Département du Trésor américain. Sans compter que le pays au centre de l'affaire, l'Irlande, s'insurge lui aussi et ne veut pas réclamer l'argent.


cc/pixabay
cc/pixabay
Margrethe Vestager est entrée dans l'histoire pour avoir infligé le redressement fiscal le plus élevé de l'Union Européenne à Apple. Elle accuse le groupe d'avoir bénéficié d'aides d'Etat illégales ayant permis de faire baisser l'impôt sur les sociétés à 0,005 % en 2014. Mais tous les concernés démentent, à commencer par l'Etat en question, l'Irlande.

L'Irlande, qui doit désormais demander l'argent à Apple, a déjà annoncé son intention de faire appel de la décision de la Commission Européenne estimant, de son côté, n'avoir jamais avantagé la fiscalité du groupe de Cupertino. Malgré une somme qui atteint 23 % de son budget annuel, l'Irlande ne veut pas miner la confiance que les multinationales ont envers le pays et sa fiscalité déjà avantageuse de seulement 12,5 %.

Apple, sans surprise, a également annoncé faire appel de la décision mais ce qui est plus étonnant c'est la réaction vigoureuse du département du Trésor américain qui vient défendre l'entreprise de Steve Jobs. De véritables menaces ont été proférées à la suite de ce redressement fiscal.

Pour les Etats-Unis, une telle décision risque de "saper les investissements étrangers" ainsi que "l'important esprit de partenariat" entre l'UE et les Etats-Unis. Sans compter que, toujours pour le Département du Trésor, " Les "impôts rétroactifs (...) sont injustes et contraires à des principes légaux bien établis".

La Commissaire européenne à la Concurrence se retrouve donc seule contre trois géants. Reste à savoir qui de David ou Goliath remportera la victoire cette fois-ci.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook