Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Brexit : un référendum qui en appellera d'autres ?





Le 9 Mai 2016, par

Le 23 juin 2016 les Britanniques sont appelés aux urnes pour un référendum qui pourrait avoir des conséquences géopolitiques gigantesques au niveau européen et mondial : ils doivent décider si rester, ou non, au sein de l'Union Européenne. L'option de la sortie, appelée "Brexit", pourrait conduire à une explosion de l'UE car bon nombre de citoyens européens aimeraient que leur pays organise un référendum semblable.


cc/pixabay
cc/pixabay
C'est un sondage IPSOS-Mori repéré par Reuters qui nous apprend que les Européens voudraient des référendums sur le maintien ou la sortie de leur pays de l'Union Européenne. Mené auprès de près de 6 000 personnes dans 8 grands pays de l'Union, dont la France, ce sondage a un résultat plus qu'étonnant : 45 % des sondés voudraient un référendum de ce type.

Pire : 41 % des Français et 48 % des Italiens seraient susceptibles de voter pour une sortie de l'Union Européenne, les deux niveaux les plus élevés enregistrés lors de ce sondage. Ce sont les Espagnols et les Polonais, avec 26 % et 22 % de potentiel pour une sortie de l'UE, qui veulent le plus rester dans l'Union Européenne.

Concernant le Brexit à proprement parler, les Européens sont convaincus à 49 % que le Royaume-Uni quittera l'Union Européenne le 23 juin 2016 et pour 51 % d'entre eux cette rupture va avoir un impact négatif sur l'économie et la politique de l'Union. Au contraire, seulement 39 % des interrogés estiment que l'impact sera négatif pour le Royaume-Uni malgré les diverses projections publiées par le camp des opposants aux Brexit.

Si le Brexit devient réalité, pour 48 % des interrogés cet événement entraînera le départ d'autres pays de l'Union Européenne. Seuls 18 % ne sont pas d'accord avec cette thèse.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook