Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Ces entreprises qui font appel aux services informatiques externalisés





Le 25 Janvier 2019, par ACI TECHNOLOGY

En 2019, l’économie française va-t-elle continuer son évolution vers le recours à plus de services en externe ? C’est la question que se posent de nombreux analystes qui y voient une opportunité de développement du marché du travail. Plutôt que d’employer une ou plusieurs personnes et de créer un service spécifique en matière d’informatique, de droit, de gestion comptable ou encore de management, elles préfèrent aujourd’hui faire appel à des cabinets spécialisés. Si les entreprises ont déjà pris l’habitude d’externaliser certains services comme le juridique, le financier ou les RH, les évolutions technologiques nécessitent aujourd’hui que l’on ait besoin de compétences en matière d’informatique.


L’intérêt d’externaliser le service informatique

En premier lieu, externaliser certaines activités permet de se concentrer sur son activité économique. Avoir un employé compétent coûte de l’argent et la plupart des petites entreprises ne peuvent malheureusement pas se le permettre. C’est le cas de l’informatique dans tous les secteurs d’activité. En faisant appel à une société de services de ce type, les clients sont assurés de pouvoir bénéficier de prestations plus ou moins ponctuelles (et donc de faire des économies en réduisant leurs charges fixes). En plus de pouvoir mieux contrôler ses dépenses et de pouvoir adapter les prestations à ses besoins réels, les entreprises y gagnent sur la qualité. En effet, les spécialistes qui proposent de la maintenance informatique à Paris et en région s’insèrent dans une logique de progression entrepreneuriale et effectuent un travail plus engagé.

Le type de prestations proposées

Parmi les prestations les plus classiques qui sont demandées par les entreprises, c’est la maintenance des installations informatiques. Généralement, elles comprennent les mises à jour, ainsi que l’optimisation des dispositifs de sécurité. Ensuite, ce qui est également très demandé, c’est les réparations en cas de panne ou de virus informatique. Aujourd’hui, on se tourne davantage sur le développement de solutions informatiques sur mesure. Cela peut-être la configuration et la maintenance d’un serveur dédié, la création d’un logiciel, d’une application pour la gestion des besoins fonctionnels ou communicationnels de l’entreprise. Les bases de données sont également très recherchées dans certains secteurs d’activité. La demande des sociétés peut être soit ponctuelle, soit habituelle. Finalement, ce que proposent les entreprises spécialisées dans l’informatique à leurs clients, c’est davantage de souplesse dans la gestion de leurs besoins.

Les opportunités du marché

Aujourd’hui, de plus en plus de jeunes s’orientent vers les métiers du numérique, de l’informatique et du web. Les enjeux liés à l’évolution des technologies d’information et de communication et notamment la problématique du « big data » génèrent beaucoup de demandes en matière d’emploi. Premièrement, c’est le cas dans le domaine du développement informatique en ce qui concerne la création de solutions de plus en plus intelligentes et intuitives pour faciliter la gestion des entreprises. Deuxièmement, des perspectives supplémentaires s’ouvrent dans la création d’applications web, notamment celles déployées sur les appareils mobiles. Enfin, l’autre perspective d’emploi se situe dans la gestion et le traitement des données. 
L’autre opportunité offerte par l’externalisation des services informatiques est de favoriser le développement du télétravail et de permettre aux salariés ou aux travailleurs indépendants de travailler à distance.
L’externalisation des services informatiques a permis aux entreprises de gagner en efficacité et d’optimiser la sécurité de leurs installations. C’est un domaine qui connaît beaucoup d’évolutions et qui est vecteur d’emploi.
 
Article proposé par : ACI TECHNOLOGY



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook