Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Chine : croissance de 7,3% au troisième trimestre, le niveau le plus bas depuis 2009





Le 21 Octobre 2014, par

La croissance chinoise ralentit, comme prévu. Elle ralentit en fait même moins que ce que pensaient les analystes, ce qui est en soit une bonne chose. Mais le gouvernement chinois pourrait bien ne pas réussir à atteindre son objectif de croissance prévu pour 2014, à savoir 7,5% de croissance du PIB. Car pour le troisième trimestre 2014 la croissance n’aura été que de 7,3%.


Shutterstock/EconomieMatin
Shutterstock/EconomieMatin
C’est un taux de croissance du PIB auquel la Chine n’avait pas été confrontée depuis 2009, au lendemain de la crise économique mondiale qui a entraîné un frein de la croissance partout dans le monde. Cela faisait exactement depuis le premier trimestre 2009 que la croissance de la Chine n’avait pas été aussi basse que 7,3%. Forcément, comparée à la France, le pays n’aurait pas de quoi s’inquiéter. Pourtant le gouvernement chinois a déjà annoncé des mesures.

Les mesures prises par le gouvernement chinois ne sont pas comparables aux grandes manœuvres menées, par exemple, la FED via le rachat massif de dette américaine qui a permis de redresser le pays. Pour l’instant elles ne sont que ciblées.

Notamment dans l’immobilier où les ventes ont chuté fortement : -10,8% de transactions immobilières sur les trois premiers trimestres de 2014 dans le pays. OR, l’immobilier est un des moteurs centraux de l’économie chinoise pesant près de 50% du PIB total.

La consommation freine également en Chine par rapport aux prévisions, elle n’est en hausse « que » de 11,6%. Et il en va de même dans les investissements en capital fixe dont l’a hausse n’a été « que « de 16,1% sur l’année, moins que ce qu’attendaient analystes et gouvernement.

Mais la Chine n’est pas à l’orée d’une crise. Elle devrait, selon les analystes, avoir trouvé une stabilité et sa croissance ne devrait pas baisser de manière significative. D’ailleurs, les marchés internationaux n’ont pas paniqué à la suite de la publication de cette croissance au plus bas depuis 5 ans.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »









Rss
Twitter
Facebook