Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Chine : croissance de 7,3% au troisième trimestre, le niveau le plus bas depuis 2009





Le 21 Octobre 2014, par

La croissance chinoise ralentit, comme prévu. Elle ralentit en fait même moins que ce que pensaient les analystes, ce qui est en soit une bonne chose. Mais le gouvernement chinois pourrait bien ne pas réussir à atteindre son objectif de croissance prévu pour 2014, à savoir 7,5% de croissance du PIB. Car pour le troisième trimestre 2014 la croissance n’aura été que de 7,3%.


Shutterstock/EconomieMatin
Shutterstock/EconomieMatin
C’est un taux de croissance du PIB auquel la Chine n’avait pas été confrontée depuis 2009, au lendemain de la crise économique mondiale qui a entraîné un frein de la croissance partout dans le monde. Cela faisait exactement depuis le premier trimestre 2009 que la croissance de la Chine n’avait pas été aussi basse que 7,3%. Forcément, comparée à la France, le pays n’aurait pas de quoi s’inquiéter. Pourtant le gouvernement chinois a déjà annoncé des mesures.

Les mesures prises par le gouvernement chinois ne sont pas comparables aux grandes manœuvres menées, par exemple, la FED via le rachat massif de dette américaine qui a permis de redresser le pays. Pour l’instant elles ne sont que ciblées.

Notamment dans l’immobilier où les ventes ont chuté fortement : -10,8% de transactions immobilières sur les trois premiers trimestres de 2014 dans le pays. OR, l’immobilier est un des moteurs centraux de l’économie chinoise pesant près de 50% du PIB total.

La consommation freine également en Chine par rapport aux prévisions, elle n’est en hausse « que » de 11,6%. Et il en va de même dans les investissements en capital fixe dont l’a hausse n’a été « que « de 16,1% sur l’année, moins que ce qu’attendaient analystes et gouvernement.

Mais la Chine n’est pas à l’orée d’une crise. Elle devrait, selon les analystes, avoir trouvé une stabilité et sa croissance ne devrait pas baisser de manière significative. D’ailleurs, les marchés internationaux n’ont pas paniqué à la suite de la publication de cette croissance au plus bas depuis 5 ans.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook