Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Croissance : 0,3% au troisième trimestre 2015





Le 13 Novembre 2015, par

Ce vendredi 13 novembre 2015 l'Insee apporte une bonne nouvelle au gouvernement et à la France : la croissance est de retour. C'est un retournement de situation puisque le deuxième trimestre a été très décevant avec une croissance nulle malgré un début d'année fort prometteur. Il n'en aura pas suffi de plus au gouvernement pour réitérer ses prévisions optimistes pour 2015 et 2016.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
L'Insee est presque formelle : selon ses premières prévisions publiées ce vendredi 13 novembre 2015 le PIB de la France a crût de 0,3% au troisième trimestre 2015. Une annonce positive à moins d'un mois des élections régionales qui permet à Michel Sapin, ministre des Finances, d'être confiant pour 2015 et 2016.

Il faut dire que la situation au deuxième trimestre n'était pas rose : la croissance a été nulle. Une douche froide après un début d'année commencé en grande pompe et un premier trimestre 2015 qui avait connu une croissance fulgurante de 0,7%. Désormais, pour Bercy, c'est quasiment certain ; la croissance française de 2015 sera supérieure à 1%, peut-être même à 1,1% chiffre sur lequel table le gouvernement.

Pour Michel Sapin, enfin, la France est "sortie de cette trop longue période de croissance extrêmement faible". Dans la foulée, à l'AFP, le ministre préannonce une croissance "plus élevée pour l'année prochaine" tout en modérant ses propos : "ce n'est pas une certitude".

Le gouvernement table, pour 2016, sur une croissance de 1,5%, chiffre sur lequel a été basé la loi de Finances 2016 et qui, s'il n'est pas atteint, mettra les bâtons dans les roues de l'Etat dans son objectif de réduire le déficit public à moins de 3% d'ici 2017.

La projection de 1,5% de croissance n'est toutefois pas partagée par les grandes instances : Bruxelles estime que la croissance française sera plutôt de 1,4% tandis que l'OCDE, plus pessimiste, annonce 1,3%


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook