Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Croissance Mondiale : l'OCDE revoites ses prévisions à la baisse





Le 18 Février 2016, par

La dernière publication des prévisions de croissance mondiale de l'OCDE de ce jeudi 18 février 2016 vient conforter les craintes globales sur la croissance mondiale de ces derniers mois. A cause du ralentissement de la croissance chinoise et de la chute du cours de pétrole, l'OCDE a revu une nouvelle fois à la baisse ses prévisions. Toutes les principales économies du monde sont concernées, y compris la France.


shutterstock/economiematin
shutterstock/economiematin
La situation, pour l'OCDE, semble s'être dégradée depuis novembre 2015, date de ses dernières prévisions sur la croissance mondiale en 2016. A cette date, en effet, l'Institution tablait sur 3,3 % de croissance en 2016 mais ce jeudi 18 février 2016 elle ne table plus que sur 3 % de croissance. Pour 2017, alors qu'elle tablait sur 3,6 % de croissance en novembre 2015, elle ne table plus que sur 3,3 %.

Les grandes économies mondiales ont toutes vu leurs prévisions de croissance être revues à la baisse. L'OCDE ne prévoit en effet plus que 2 % de croissance pour les Etats-Unis (contre 2,5 % en novembre 2015) et 1,3 % de croissance pour l'Allemagne. La France n'a pas été épargnée.

Alors que le gouvernement prévoit 1,5 % de croissance en 2016, un objectif maintes fois réitéré par le ministre des Finances Michel Sapin, l'OCDE a une nouvelle fois douché les espoirs de l'exécutif. Déjà en novembre 2015 l'OCDE ne prévoyait que 1,3 % de croissance pour l'Hexagone en 2016 et désormais ce ne sont plus que 1,2 % de croissance qui sont attendus.

Pour 2017, selon l'OCDE et si la situation ne se dégrade pas, la France pourrait connaître une croissance de 1,5 % soit le niveau minimum selon les économistes pour créer des emplois durables et stables.

Cette publication de l'OCDE a été réalisée dans la foulée d'une note de l'agence de notation Moody's qui alertait sur la croissance mondiale pour 2016. L'agence de notation ne table toutefois que sur 2,6 % de croissance, bien moins que l'OCDE.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook