Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Des avions supersoniques dans le ciel en 2020 ?





Le 18 Novembre 2015, par

L'ère des avions supersoniques s'est arrêtée avec le tragique crash du Concorde il y a de ça 15 ans. Mais l'idée de pouvoir traverser le globe en quelques heures seulement, et ainsi réduire les distances, continue de faire rêver les constructeurs. Nombreux sont sur le créneau et espère réussir à faire voler leurs avions durant la prochaine décennie.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
Chez Airbus on y pense : en 2015 un brevet d'avion supersonique avait fuité sur Internet sans pour autant que le constructeur confirme ni infirme que le projet état bien dans les cartons. Mais pour d'autres, plus petits, l'idée est bien réelle. C'est le cas d'Aerion, par exemple. Le constructeur américain est probablement le plus avancé à ce jour.

Aerion compte commencer à produire ses avions supersoniques dès 2018 et les commercialiser dès 2023. Des petits avions toutefois : à peine 12 passagers. Un voyage ultra rapide mais qui ne sera destiné qu'à une poignée de privilégiés.

Gulfstream talonne Aerion dans un projet similaire qu'il mène avec le spécialiste de l'armement Lockheed Martin à qui l'on doit déjà des avions de chasse. Spike Aerospace est aussi sur le coup et vise également 2020 pour un début de commercialisation. HyperMach suit le mouvement.

Autant d'industriels qui pensent sérieusement à faire voler des avions civils supersoniques pourraient radicalement changer la manière de voyager. Et ce dès 2020. Car depuis la mise hors circulation du Concorde, fleuron d'Air France, plus aucun vol civil n'a dépassé le mur du son. Et pour cause.

Le problème du vol supersonique est double : la consommation de carburant, très élevée, en fait un moyen de transport qui n'est pas économique du tout. Surtout avec les nouvelles taxes destinées à protéger l'environnement. D'autre part, le dépassement du mur du son provoque une onde de choc qui risque d'endommager les bâtiments. Des problèmes malgré tout majeurs auxquels les constructeurs devront trouver des réponses.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »
















Rss
Twitter
Facebook