Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​En crise, Lenovo supprime des milliers d'emplois





Le 13 Août 2015, par

Le groupe chinois a beau être le numéro 1 des ordinateurs, l'avancée des tablettes et des smartphones commence à peser sur ses comptes. Alors pour retrouver un peu de bénéfices Lenovo n'a pas le choix que de supprimer une partie de ses effectifs afin de réduire ses coûts. Un plan global et ambitieux qui devrait lui permettre de remonter la pente.


shutterstock/economiematin
shutterstock/economiematin
Dans un communiqué publié ce jeudi 13 août 2015, le groupe chinois Lenovo annonce une suppression massive d'emplois : 3200 postes seront supprimés sur les 60 000 personnes qui travaillent pour la société, soit environ 5% de ses effectifs. La faute à une forte baisse de ses bénéfices qui ont été divisés par deux en un an.

Mais également la faute à un rachat peu réussi de Motorola. Le groupe avait déboursé 2,9 milliards de dollars pour racheter Motorola à Google et se lancer dans le marché des téléphones portables, mais le succès n'a pas été au rendez-vous.

La publication des résultats de Lenovo pour le premier semestre 2015-2016 affiche en effet un bénéfice net de 105 millions de dollars. Loin des 2014 millions de dollars de bénéfice affichés à la même période il y a un an. La nécessité de prendre des actions de fonds se fait urgente et Lenovo ne semble pas avoir tergiversé.

Car malgré une croissance du chiffre d'affaires de 3% sur un an, le groupe n'est pas en phase avec ses objectifs. Il ne détient que 20% du marché des ordinateurs contre les 30% qu'il vise. En réduisant ses effectifs il devrait faire des économies et, à défaut d'augmenter son chiffre d'affaires, augmenter son bénéfice.

Au total, en un an, Lenovo espère réduire ses coûts de près de 1,35 milliard de dollars dont la moitié, 650 millions de dollars, d'ici la fin de l'année 2015.
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert









Rss
Twitter
Facebook