Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​FIFA : Platini lève le suspense et lance officiellement sa candidature à la présidence





Le 29 Juillet 2015, par

Après le scandale qu'a connu la FIFA, avec la démission de Sepp Blatter et plusieurs enquêtes pour corruption au niveau international, notamment lors de l'attribution de l'organisation de certains championnats du Monde à certains pays, le groupe de dirigeants qui gère le monde du football aura du mal à redorer son image. Mais dans cette tourmente, un nom revenait tout le temps : Michel Platini. Il est désormais officiellement un candidat.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Michel Platini, très aimé des Français et grand footballeur, est le candidat que tout le monde attendait. Tout le monde savait qu'il allait être candidat à la présidence de la Fifa après avoir été très critique contre Sepp Blatter lors du scandale, mais jusqu'à présent il n'avait rien dévoilé. C'est chose faite.

Dans une lettre adressée aux 209 présidents et secrétaires généraux de la Fifa, Michel Platini annonce sa candidature officielle. Largement en avance par rapport à la date limite du 26 octobre 2015 pour le dépôt des candidatures. Le Français n'aura donc pas voulu jouer la carte de la surprise.

Actuellement président de l'UEFA, Michel Platini explique que sa décision a été "mûrement réfléchie" et que "C’est aussi la conséquence des chaleureux témoignages d’estime, de soutien et d’encouragement que nombre d’entre vous m’ont prodigués".

Selon lui "les événements récents obligent l'institution suprême qui régit le football mondial à se réformer et à repenser sa gouvernance". S'il est élu, donc, il est possible que les choses changent alors que depuis sa création la FIFA n'a connu que deux présidents en tout et pour tout.

Le prochain président de la FIFA sera élu à Zurich, lors du congrès de la Fédération, le 26 février 2016.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook