Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Fibre optique : Numericable freine-t-il les raccordements de Bouygues ?





Le 12 Octobre 2015, par

Dans le secteur des télécoms, que ce soit dans le fixe ou dans le mobile, la concurrence est rude. Et depuis que Numericable a racheté SFR en 2014 la concurrence l'est encore plus. Alors quand Bouygues Telecom se plaint que ses raccordements ont ralenti depuis le rachat de SFR, comme Bouygues utilise le réseau fibre optique de Numericable, l'Autorité de la concurrence s'en mêle.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Bouygues Telecom et Numericable avaient signé un accord en 2009 qui permettait au groupe Bouygues d'utiliser le réseau fibre de Numericable en marque blanche. Du coup c'est Numericable qui se charge des raccordements et tout allait bien.

Mais il semblerait que Bouygues Telecom, à en croire l'ARCEP, se plaint désormais que ses raccordement sont fortement ralenti depuis "octobre 2014". Une date qui correspond au rachat effectif de SFR par Numericable. Un rachat validé par l'Autorité de la Concurrence à plusieurs conditions, notamment des cessions mais également à la condition que l'accord signé entre Bouygues et Numericable en 2009 ne soit pas remis en cause.

L'Autorité de la Concurrence craignait sans doute que le rachat de SFR par Numericable, et donc l'utilisation par SFR du réseau fibre optique de Numericable, n'entraîne un problème. Notamment un ralentissement des raccordements de Bouygues Telecom.

C'est justement ce qu'il semble s'être passé et la raison pour laquelle l'Autorité de la Concurrence s'est autosaisie ce lundi 12 octobre 2015 à ce sujet.? Elle va enquêter sur les dires de Bouygues Telecom et vérifier que Numericable respecte bien ses engagements. Car l'enjeu est de taille.

Bouygues ne déployant pas son propre réseau le groupe ne peut pas atteindre ses objectifs de déploiement si Numericable ne respecte pas ses engagements. Et en termes de concurrence à proprement parler c'est un problème...


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook