Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​LDLC veut mettre la main sur Materiel.net





Le 9 Décembre 2015, par

Petite fusion en vue dans le monde des ordinateurs et des produits informatiques sur Internet : le groupe LDLC a annoncé vouloir racheter son concurrent direct, Materiel.net. Une fusion qui créerait un e-commerçant avec un chiffre d'affaires avoisinant les 500 millions d'euros de bénéfice net annuel et qui permettrait à LDLC d'atteindre ses objectifs bien en avance sur son planning.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
L'information a été révélée le 7 décembre 2015 par LDLC : le groupe est entré en négociations exclusives pour racheter Domisys, la maison-mère de Materiel.net, à hauteur de 100%. Une fusion totale, donc, qui créerait un petit géant de la vente de produits informatiques en ligne.

Les deux entreprises se félicitent de ce rachat même si celui-ci n'est pas finalisé : LDLC espère conclure le rachat à l'horizon de mars 2016. De quoi écrire un nouveau chapitre de la success-story de cet e-commerçant lyonnais.

En rachetant Materiel.net les deux entités fusionneraient leurs deux chiffres d'affaires pour atteindre un total de près de 500 millions d'euros (300 millions pour LDLC et 150 millions pour Materiel.net). Un véritable bond pour l'e-commerçant qui lui permettrait d'atteindre ainsi la cinquième place du classement des e-commerçants français.

Le groupe ainsi formé aura quelques 700 employés et pourra continuer sa lancée d'ouverture de magasins physiques. Une stratégie de plus en plus adoptée par les e-commerçants qui commencent à se tourner vers une visibilité dans la vie réelle pour continuer leur croissance.

Selon le communiqué de presse, le rachat se fera grâce à une transaction en cash et un échange de titres. LDLC financera le tout avec une augmentation de capital qui ne devrait pas dépasser les 10%
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook