Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​La Chine devient le troisième exportateur d'armes au monde





Le 16 Mars 2015, par

Ce lundi 16 mars 2015 l'Institut international de la recherche sr la paix basé à Stockholm dévoile son analyse concernant l'exportation et la vente d'armes. Pour la première fois la Chine passe dans le trio de tête preuve, s'il en fallait encore, de la puissance industrielle du pays qui subit malgré tout un ralentissement important de son économie. Pourtant cette troisième place aurait dû revenir à la France.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
La vente d'armes a augmenté de 143% en Chine en un an, une croissance record qui pourrait inquiéter, surtout au vu des tensions récentes entre les Etats-Unis et la Russie. Mais ces deux pays restent premiers et deuxième, respectivement, du classement des pays exportateurs d'armes : les Etats-Unis pèsent 31% du marché global, la Russie 27%.

La Chine prend donc la troisième place mais elle vend essentiellement à trois pays asiatiques qui représentent près de 66% de ses exportations. En particulier le Pakistan qui achète 41% des armes vendues par la Chine, la Birmanie et le Bangladesh.

En termes de volumes, toutefois, les exportations de la Chine sont comparables à celles de l'Allemagne et de la France, respectivement 4ème et 5ème pays exportateurs. Ils représentent chacun environ 5% des ventes d'armes dans le monde.

D'ailleurs, la France aurait pu décrocher la troisième place au classement si la crise ukrainienne n'avait pas entraîné le couac de la livraison du navire Mistral à la Russie, livraison bloquée à la suite de l'invasion de l'Ukraine par Vladimir Poutine. Avec la vente récemment signée d'avions Rafale par l'Egypte au profit de Dassault Aviation, la France pourrait espérer atteindre la 3ème place l'an prochain, si la croissance des ventes chinoise ralenti.

La marché de l'armement reste toutefois en pleine croissance, selon l'Institut de recherche sur la paix : environ 16% d'augmentation en 2014.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook