Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​La décollecte du Livret A se poursuit





Le 24 Février 2015, par

Il n'est vraiment plus le placement préféré des Français le Livret A. A la limite il pourrait même gagner le triste titre de "placement que les Français fuient sans relâche". Car c'est ce qu'ils font. En ce janvier 2015 la décollecte du Livret A continue sur fond de taux d'intérêt bas et malgré la décision du gouvernement de ne pas le baisser ultérieurement.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Ça fait désormais neuf mois d'affilée que les sommes retirées des Livrets A ouverts par les Français sont supérieures aux sommes qui y sont déposées. Et c'est la première fois en dix ans que c'est le cas un mois de janvier pendant lequel généralement les Français mettent de côté. Mais en ce mois de janvier 2015 ils ont retiré 850 millions d'euros de plus qu'ils n'ont déposé. En janvier 2014 la collecte avait été positive de 1,6 milliard d'euros.

Et dire que le gouvernement a décidé le 1er février 2015 de maintenir le taux du livret A à 1% contre l'avis du gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, qui estimait nécessaire une baisse de ce taux à 0,75%. Mais même avec 1% de rendement le Livret A n'attire pas, surtout face aux autres produits.

Les PEL ont par exemple été plébiscités en ce mois de janvier 2015, et pour cause : le taux des PEL ouverts avant le 1er février 2015 était de 2,5% alors qu'après cette date le taux n'était plus que de 2%. Ainsi, selon les banques, il y a eu une hausse de l'ouverture des PEL de 25% et une collecte de 13% supérieure à janvier 2014.

Mais c'est bien entendu l'assurance-vie qui se porte bien grâce à des taux de rendement plus intéressants que le livret A et ce même après déduction des divers impôts auxquels elle est soumise, contrairement au Livret A qui lui est exonéré d'impôt.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook