Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​La taxe foncière a explosé depuis 2010





Le 13 Octobre 2016, par

Le mois d'octobre, les propriétaires savent qu'ils devront passer à la caisse. Après avoir payé leur impôt sur le revenu et avant de payer la taxe d'habitation, les propriétaires bailleurs et occupants doivent s'acquitter de la taxe foncière. Une taxe locale qui ne cesse d'augmenter au point de commencer à énerver les principaux concernés. Surtout que depuis cinq ans elle a fortement augmenté partout en France.


cc/pixabay
cc/pixabay
L'UNPI (Union nationale de la propriété immobilière), une association de propriétaires, a publié une étude concernant l'évolution de la taxe foncière sur le territoire. L'association a calculé qu'entre 2010 et 2015 la taxe foncière a augmenté en moyenne de 14,7 % en cinq ans. Une augmentation continue mais qui ralentit : entre 2007 et 2012 elle avait déjà grimpé de 21 %. La taxe foncière atteint aujourd'hui des sommets et les propriétaires ne sont guère contents.

Certaines villes ont même fait grimper la taxe foncière entre 2010 et 2015 de 20,29 % c'est le cas de Clermont-Ferrand où l'augmentation a été la plus élevée. A Lille ou Angers l'augmentation a été de 19 % en cinq ans mais elle est restée en-dessous de 10 % à Nice ou Rennes. Tous les propriétaires ne sont donc pas logés à la même enseigne.

Ce qui inquiète l'UNPI c'est surtout le décrochage entre l'augmentation de la taxe foncière et les indices de comparaison : entre 2010 et 2015 le SMIC a augmenté en moyenne de 7,44 % et l'inflation de seulement 4,97 %. La taxe foncière augmente donc bien plus vite que le coût de la vie et les revenus des Français et il se pourrait qu'à terme l'absurde survienne : les Français propriétaires pourraient ne plus pouvoir payer la taxe relative à leur appartement.

L'UNPI demande donc au gouvernement un plafonnement pour contenir l'augmentation de cet impôt local.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook