Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Le premier métro qatarien construit par Thalès et Mitsubishi





Le 23 Février 2015, par

L'appel d'offre s'est terminé le vendredi 19 février 2015 et il voit en grand gagnant français Thalès et le conglomérat Mitsubishi. Les deux groupes, avec d'autres partenaires, vont donc se charger de la construction et de la mise en place du premier métro du Qatar qui sera réalisé à Doha. Première deadline : le mondial de football 2022 pour lequel une partie du métro devrait être prête.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
C'est donc le conglomérat Mitsubishi Heavy Industries (MHI) qui a, au bout de près d'un an de négociation, réussi à remporter ce très gros contrat dont la valeur est estimée à au moins 3 milliards d'euros. Il s'agira de construire le premier métro de Doha, au Qatar, projet prévu entre autres pour la Coupe du Monde de Football 2022 qui se tiendra justement dans le pays.

Avec MHI, ce sera le français Thalès qui sera de la partie dans le consortium. Au programme : 75 rames de trois voitures, les pistes, les gares, tout le système informatique, l'acheminement de l'énergie, les communications... un métro de A à Z en somme.

Thalès, spécialisée dans la sécurité informatique et les communications se chargera justement de cette partie mais également de fournir les systèmes de paiement.

Le grand perdant de cet appel d'offres est, par contre, un autre français : Alstom. Il s'était allié avec Siemens pour y répondre et construire les quelques 241 kilomètres de lignes et 106 stations du métro de Doha mais leur proposition n'aura pas été retenue.

Le métro devrait être prêt pour 2019, tout du moins en grande partie, mais les travaux sont d'ors-et-déjà prévus pour durer jusqu'en 2030 pour la partie non nécessaire lors de la Coupe du Monde de football de 2022. Le consortium de MHI s'occupera également de l'entretien du réseau durant 20 ans après l'achèvement des travaux.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert









Rss
Twitter
Facebook