Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Le très cher coût du Brexit pour le Royaume-Uni





Le 21 Mars 2016, par

Le Royaume-Uni est fortement tiraillé entre ceux qui sont en faveur et ceux qui sont contre le Brexit, soit le fait pour le pays de sortir de l'Union Européenne. Cette question sera tranchée le 23 juin 2016 lors d'un référendum promis par David Cameron. En attendant, les argumentaires pour et contre le Brexit se multiplient et le dernier argument en date en faveur d'un maintien du Royaume-Uni dans l'UE vient du Medef britannique.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
La Confédération des Industries Britanniques (CBI), sorte d'équivalent du Medef outre-Manche opposé au Brexit, a commandé une étude au cabinet Price Water Coopers (PwC) sur le Brexit. Le cabinet a estimé le coût d'une telle opération en termes de PIB et d'emplois et le moins que l'on puisse dire c'est que ce coût est très élevé. Naturellement, les pro-Brexit ont très rapidement nié que le résultat de l'étude soit conforme à la réalité.

Publiée lundi 21 mars 2016, toutefois, l'étude a de quoi inquiéter : selon PwC la sortie de l'UE pourrait coûter au Royaume-Uni près de 100 milliards de livres sterling, soit 128 milliards d'euros. La perte, en termes de production, pourrait donc atteindre 5 % du PIB à cause du départ de certaines entreprises, de certaines usines et du déménagement de plusieurs sièges sociaux. En outre, le commerce et le tourisme avec la proche Europe risquent d'en prendre un coup.

Un tel impact économique ne s'accompagne pas d'une croissance du nombre d'emplois, bien au contraire. PwC estime que le Royaume-Uni pourrait voir disparaître 950 000 emplois à cause du Brexit. La projection du cabinet, qui compare le taux de chômage en cas de Brexit et en cas de maintien dans l'Union Européenne, estime entre 2 et 3 % le nombre de chômeurs en plus dans le pays en cas de Brexit à l'horizon de 2020. 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook