Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Les prix du carburant au plus bas depuis quatre ans





Le 27 Novembre 2014, par

Alors que ce jeudi 27 novembre 2014 l’Organisation des Pays exportateurs de Pétrole se réunit à Vienne pour décider si oui ou non la production va être réduite afin de faire remonter le prix du baril, l’Ufip estime désormais que les prix du carburant à la pompe tiennent intégralement compte de la chute du cours du pétrole de ces derniers mois. Et ça entraîne une chute de plus de 8% de l’essence et du diesel.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
L’OPEP se réunit ce jeudi 27 novembre 2014 à Vienne mais les spécialistes sont assez formels : la production journalière de pétrole, fixée à 30 millions de barils, ne devrait pas être baissée. Cette mesure, demandée par plusieurs pays membres mais rejetée par l’Arabie Saoudite, aurait pu faire léviter le prix du Brent qui est en chute libre depuis quelques mois.

Par rapport à juin 2014, lorsque le baril de brut affichait 115 dollars, le prix du pétrole a chuté de 30% pour se stabiliser ces dernières semaines sur les 80 dollars. Mais l’impact sur les prix à la pompe en France ne s’était pas encore fait sentir car le pétrole est parfois acheté plusieurs mois avant sa commercialisation dans sa version raffinée. Il aura fallut attendre quelques mois, mais enfin essence et diesel ont baissé.

Ainsi, par rapport aux records de 2014, l’essence a vu son prix baisser de 8,7% affichant 1,41 euros le litre tandis que le diesel affichait 1,22 euros le litre, soit une baisse de prix de 8,5%.

Une bonne nouvelle pour les consommateurs qui devrait durer : sans consensus lors de la réunion de l’OPEP, le prix du baril de Brent ne devrait pas rapidement remonter.
 
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook