Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Loi Travail : 75 % des Français opposés au 49.3





Le 12 Mai 2016, par

Le gouvernement a décidé, mardi 10 mai 2016 dans la soirée, de recourir à l'article 49.3 de la Constitution pour faire adopter la Loi Travail pour laquelle il était en minorité à l'Assemblée Nationale. Vivement critiquée, la décision ne semble pas être appréciée par les Français qui sont une large majorité à être opposés à l'utilisation du 49.3.


cc/pixabay
cc/pixabay
BFMTV a commandé à l'institut Elabe un sondage sur la question de l'utilisation du 49.3 par le gouvernement et a publié les résultats ce jeudi 12 mai 2016. Il en ressort qu'en prenant cette décision le gouvernement est allé à l'encontre de l'avis de la grande majorité des Français puisqu'ils sont 75 % à être opposés au 49.3 dans le cadre de la Loi Travail. Le sondage met en avant également la forte part de Français, 50 %, qui se disent "tout à fait opposés" à cette décision.

La décision du gouvernement a eu un effet de rassemblement auprès des Français puisque l'opposition au 49.3 est partagée par tous les bords politiques. C'est toutefois à droite, plus particulièrement au FN, qu'on trouve le plus grand nombre d'opposants au 49.3 : 93 %. La gauche de la gauche y est également très opposée, avec 83 % d'opposants chez EELV et 81 % au Front de Gauche.

Les deux grands partis de France, Les Républicains et le Parti Socialiste, voient leurs sympathisants opposés à plus de la majorité à la décision d'utiliser le 49.3, mais pas autant que chez les extrêmes. 68 % des sympathisants Les Républicains et 56 % des sympathisants du PS se disent opposés à la décision du gouvernement selon le sondage Elabe pour BFMTV.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook