Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Mondial de l'auto 2016 de Paris : les constructeurs à l'heure de l'électrique





Le 29 Septembre 2016, par

Jeudi 29 septembre 2016 s'est ouvert, à la presse, le salon mondial de l'automobile de Paris 2016 et il paraît évident que les constructeurs semblent avoir appris la leçon du DieselGate et du succès de Tesla : l'électrique est à l'honneur avec quelques surprises de taille. Petit tour d'horizon des principales annonces.


cc/pixabay
cc/pixabay
Sur le haut-de-gamme, Mercedes a ouvert le bal avec l'annonce d'une nouvelle gamme de motorisations électriques pour ses SUV. Avec la présentation du Mercedes EQ, le groupe veut s'attaquer directement au Tesla Model X, dernier-né de chez Tesla. La gamme EQ, dont seul un concept car a été dévoilé, vise à devenir une partie importante des ventes de chez Mercedes, environ 10 % du total en 2025. Et pour ce faire le groupe a annoncé pas moins de 10 modèles qui seront commercialisé dès 2020.

L'électrique a surtout été à l'honneur chez les voitures de petite taille avec, notamment, la nouvelle Opel Ampera-e dont l'autonomie annoncée dépasse les 500 kilomètres selon le constructeur. Ainsi faisant, Opel espère directement tacler la future Tesla Model 3 qui sortira en 2017. L'Opel Ampera-e devrait coûter plus cher que la Model 3 mais pour une autonomie largement supérieure et, surtout, moins chères que la Model S pour une autonomie similaire.

Enfin, et c'est ce que tout le monde attendait, Volkswagen a annoncé son virage à 180 degrés. Pour laisser derrière lui le DieselGate dont il a été au centre, le groupe de Wolfsburg a dévoilé son concept-car, la Volkswagen I.D. 100 % électrique, elle sera également autonome et devrait être déclinée dans sa version commerciale en 2020. Son prix avoisinera, selon le constructeur, celui d'une golf Diesel, soit environ 30 000 euros en fonction des options.

Haut-de-gamme ou citadines, il semblerait que les constructeurs aient bel-et-bien trouvé dans l'électrique leur futur levier de croissance.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook