Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Optimisation et évasion fiscales : PwC accusé par le Parlement britannique





Le 6 Février 2015, par

La guerre contre l'évasion fiscale était déjà fort présente dans tous les pays industrialisés mais depuis quelques années c'est une autre pratique que les Fiscs des pays concernés traquent sans relâche : l'optimisation fiscale. Légale, elle permet aux grands groupes de payer moins d'impôts. Or un rapport du parlement britannique met directement en cause le cabinet PriceWaterCooper.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Le rapport du parlement n'y va pas à demi-mot : l'optimisation fiscale était pour PriceWaterCooper un véritable business qui a fleurit entre 2002 et 2010. Selon le rapport, PwC aurait envoyé 500 lettres aux "autorités fiscales luxembourgeoises". Loin d'être des lettres de délation, elles visaient à obtenir une aide pour "plus de 300 clients internationaux" qui espéraient payer un peu moins d'impôts.

Le Luxembourg aurait en effet été la plaque tournante de l'optimisation fiscale européenne, avec l'Irlande pour les groupes travaillant dans les nouvelles technologies. Ce scandale, appelé "LuxLeaks" a frappé Jean-Claude Juncker, actuel président de la Commission Européenne, de plein fouet car il a été ministre des Finances du Grand-Duché durant cette période.

Parmi les groupes identifiés il y a des grands noms : le géant du commerce en ligne Amazon, le magasin de meubles IKEA, Coca-Cola ou encore Burberry. Mais malheureusement pour lui le gouvernement britannique ne peut faire grand-chose car l'optimisation fiscale reste encore légale (même si les divers fiscs des Etats européens commencent à prendre des mesures et à redresser les comptes).

Le Parlement britannique a donc les mains liées mais propose toutefois une sanction à PwC : éliminer PwC des conrats signés avec le gouvernement britannique. Cette proposition vient de la députée du parti travailliste Margaret Hodge qui n'a pas hésité à qualifier le travail de PriceWaterCooper de "promotion de l'évasion fiscale à une échelle industrielle".


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook