Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Pétrole : l'Arabie Saoudite part en guerre





Le 18 Mai 2015, par

L'Agence Internationale de l'Energie l'avait prédit : la guerre des prix du pétrole devrait se poursuivre entre les pays du Moyen-Orient, qui produisent du "brut" par extraction, et les Etats-Unis premiers bénéficiaires du boom de l'industrie du schiste. Désormais cette prédiction semble devenue réalité avec la publication ce lundi 18 mai 2015 des dernières données de production de l'OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) et notamment d'Arabie Saoudite.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Les derniers chiffres ne laissent pas vraiment de doutes bien que le cours du pétrole n'en ait pas encore tenu compte et reste au-dessus de 65 dollars le baril : l'Arabie Saoudite a déclaré la guerre au gaz de schiste. Et pour ce faire elle a fortement augmenté sa production et surtout ses exportations.

En mars 2015 la production pétrolière du pays a été la plus élevée de tous les autres pays du monde, y compris les Etats-Unis et leur gaz de schiste. Le pays a produit 10,29 millions de barils de pétrole brut par jour selon les données publiées.

Les exportations aussi sont fortement en hausse en mars 2015 : 7,89 millions de barils par jour ont été vendus par l'Arabie Saoudite contre 7,32 millions de barils vendus chaque jour en février 2015. Mais ce n'est pas le chiffre le plus inquiétant. Ce qui pourrait inquiéter l'industrie du gaz de schiste est que les ventes en mars 2015 ont été 10% supérieures à celle de mars 2014. De quoi mettre de nouveau en péril els géants du pétrole qui ont fortement souffert de la chute du cours du pétrole fin 2014.

Car le but de l'Arabie Saoudite est simple : éliminer la concurrence du gaz de schiste. L'extraction du gaz de schiste n'est en effet rentable que si le cours du pétrole se maintien au-dessus de 60 dollars le baril mais en augmentant sa production et ses ventes l'Arabie Saoudite et l'OPEP en général ont la puissance pour le faire chuter à nouveau à des niveaux très bas.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook