Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Volkswagen veut conquérir le marché de l'automobile électrique





Le 16 Juin 2016, par

Le groupe Volkswagen n'avait pas encore fait de grande annonce concernant le marché de l'automobile électrique, marché attendu comme étant le futur de l'industrie. Jeudi 16 juin 2016, c'est chose faite : le géant allemand compte se lancer dans les années à venir sur ce créneau vers lequel se tournent tous ses concurrents ; et il compte littéralement envahir le marché.


cc/pixabay
cc/pixabay
Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue jeudi 16 juin 2016 au siège de Volkswagen à Wolfsburg, le patron du groupe, Matthias Müller, arrivé à la tête du géant allemand après le scandale du Dieselgate, a dévoilé sa stratégie pour les quelques années à venir. Le groupe compte lancer plusieurs modèles de voitures 100 % électriques sur le marché.

Environ 30 modèles de voitures électriques devraient être commercialisés dans les 10 années à venir par la firme de Wolfsburg qui espère ainsi vendre, à l'horizon de 2025, "entre deux et trois millions d'unités par an". L'objectif est ambitieux puisque cela représente "20 à 25 % des ventes totales du groupe" a précisé Matthias Müller.

Cette annonce a de quoi intéresser le publique et les amateurs de la "voiture du peuple" puisqu'elle devrait redorer son blason : se lancer dans une stratégie où l'électrique représente plus d'un cinquième des ventes pourrait faire oublier le scandale des moteurs truqués qui a causé un véritable raz-de-marée au sein du groupe avec diverses démissions et un chute du titre en Bourse qui aura causé une perte de capital de plusieurs dizaines de milliards d'euros.

Les conséquences du Dieselgate ne sont pas encore totalement connues, par ailleurs : si le groupe a prévu des plans de rappel des véhicules incriminés partout dans le monde, près de 11 millions, il attend toujours de connaître le montant des amendes qui lui seront infligées par les régulateurs du secteur à la suite des enquêtes lancées dans plusieurs pays.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris



Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

















Rss
Twitter
Facebook